Axelle Pillain
axelle.faitdumini *@*outlook*.*com

Les courses de Douarn, Episode 1

Les courses de Douarn, Episode 1

Il y a eu le trophée Marie Agnès Peron (MAP). Il y a eu le Mini Fastnet. Deux courses du programme Mini. Deux courses au départ de Douarnenez. Deux courses avec une arrivée à Douarnenez. Oui, on fait beaucoup de ronds dans l’eau en Mini. C’est pas qu’on aime pas bouger avec Little My, c’est plus qu’on aime bien être sur l’eau et peu importe la destination.

Le MAP, était une course en solitaire, moins de 2 jours pour aller faire le tour de l’île de Groix et revenir. Un départ au près dans la baie Douarnenez. Une ancre flottante qui se jette à l’eau. Un gilet que se gonfle. J’en rigole encore quand j’y repense. Je me suis re-concentrée et j’ai louvoyé le long de la côte, pour essayer de m’éloigner du courant contraire au milieu de la baie. J’avoue que j’en ai profité pour manger ma salade en admirant le paysage, c’était super beau de passer si près des falaises. Un peu plus stressant en arrivant près du raz de Sein : à force de coller la falaise je me suis retrouvée dans une mer très agitée et plus du tout au bon endroit par rapport au courant. On s’est fait avoir comme des bleus! (en même temps, on est toujours un peu bizuth…) Mais Little My est un bon bateau, on a franchit cette pointe diabolique, hissé le spi et surfé dans la baie d’Audierne. Le vent est monté. On a fait quelques galipettes, le spi dans l’eau. Nous n’étions plus en phase, mon bateau et moi. Alors j’ai décidé de prendre mon temps. J’ai un peu réduit la toile. Finalement ce n’était pas plus mal. Plus équilibré, plus à l’aise on a même rattrapé un ou deux mini. On a passé les glénans. Puis j’ai mis près d’une heure à hisser mon genaker. Fatigue, stress, je faisais bêtise sur pirouette, euh, boulette. Je pense bien qu’on était les derniers de la flotte. Mais la nuit était belle, alors on a continué à profiter des étoiles et des vagues. Au petit matin, on avait fait le tour de l’île de Groix. Comme il n’y avait pas trop de vent, qu’il avait un peu changé de direction j’ai décidé de tenter le tout premier « piling » de ma vie : je grée mon spi, hop je l’envoie et j’enroule le genak : mission accomplie! Maîtrise totale de la manoeuvre, fluidité, harmonie du geste, une vraie pro, ahahah! Et puis, pétole. Zéro. Zéro vent. Zéro avancée. Et de la houle. Et un petit clapot. J’essaie de garder ma concentration. Une journée entière comme ça, ce n’est vraiment pas facile. Tiens, il y a des algues qui dépassent à l’arrière de mon bateau. Un peu longues pour avoir poussé dans la nuit… Effectivement, il y a juste 50 kg d’algues (au moins) enroulés autour de ma quille!

Je vous avais déjà parlé de cette petite fenêtre sur Little My? Elle est au fond du bateau, près du mat, et permet d’observer l’océan, les fonds marins, les phoques, les requins, les tortues de mer… En bref, la faune et la flore marine qui viendrait à passer près de la quille de Little My. En l’occurence : les monstrueuses algues sangsues accrochées au voile de quille. Marche arrière, 360°, rien n’y fait. Ces algues sont engluées sur ma quille et je n’avance pas. Tant pis, je ferme la fenêtre, c’est comme si elles n’existaient plus. Enfin, sauf sur le loch, j’ai l’impression de me traîner, de me trainer! 25 milles de l’occidentale de Sein, 0.7 nœud de moyenne, et au près : j’y serait dans 40 heures à peu près… oh la la, mieux vaut ne pas y penser, ne pas calculer surtout! Attendre la bascule. Attendre le vent. Tiens, des cirrus, des petits cumulus, et autres cirrocumulus. Et des nuages plus gros à l’ouest. Pourquoi ne pas aller voir ce qui se passe là-bas? Et voilà, le vent revient! Route directe sur l’occidentale de Sein : on rentre à la maison! Basse d’Ulisse, pardon du Lys, (on est royaliste en Bretagne). On double un mini au reaching. Basse Vieille, on hisse le spi, 18 nœuds, 20 nœuds, 22 noeuds, le vent monte! et monte! Pas de souci, j’arrête de regarder l’anémo, et je m’éclate. L’écoute de spi d’une main, la barre de l’autre, j’allume le pilote avec mes doigts de pied au besoin. On double un deuxième mini. Crotte c’est déjà fini. On a franchit la ligne!

La vraie bonne nouvelle à l’arrivée de ce MAP, n’est pas que je ne suis pas la dernière à franchir la ligne d’arrivée, mais surtout que j’ai validé mon semestre. Et qui dit semestre validé dit pas d’examens mi-juin. Et qui dit pas d’examen mi-juin dit : Mini Fastnet!! Fastnet Rock, wait for me, I’m coming!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *